Projets

Transformer les Laboratoires Nucléaires Canadiens

En tant que membre de la Canadian National Energy Alliance (CNEA), nous avons été sélectionnés par le gouvernement du Canada en 2015 afin de gérer et d’exploiter les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), ancienne filiale d’Énergie atomique du Canada Limitée (EACL). 

Au moyen d’un modèle d’organisme gouvernemental exploité par un entrepreneur, notre mandat consiste à assumer de manière efficace et sûre les responsabilités de gestion des déchets et de mise hors service d’EACL, à offrir des services dans le domaine de la science et des technologies nucléaires en appui aux responsabilités du Canada et à fournir des services à des tiers. 

Renforcer la position de chef de file du Canada dans le domaine nucléaire

Les LNC sont reconnus partout dans le monde pour leurs travaux dans le domaine de la science et des technologies nucléaires. Grâce à des investissements dans les infrastructures vieillissantes et à la modernisation des laboratoires de l’organisation, cette initiative permettra de veiller à ce que les LNC demeurent un chef de file et continuent d’appuyer la position du Canada au sein de la communauté scientifique internationale.

Le site sera revitalisé davantage dans le cadre de partenariats avec des universités et d’autres organismes de science et technologie, ainsi que de nouvelles relations commerciales avec des tiers. En outre, les travaux menés par la CNEA devraient rehausser l’offre commerciale des LNC grâce à des modèles d’affaires rentables et à une gestion de projet efficace. 

Créer des occasions pour l’ensemble de la communauté

Dans le cadre de nos travaux aux LNC, nous veillerons à ce que les occasions, tant économiques que scientifiques, se répercutent dans la communauté. Dans la mesure du possible, la CNEA a l’intention de faire appel aux fournisseurs locaux, tout en mettant l’accent sur les entreprises des Premières Nations. Pendant ce temps, le personnel sur place aura la chance d’apprendre auprès des quatre entreprises partenaires de la CNEA, notamment au moyen d’occasions de détachement potentielles et du partage des connaissances dans le cadre de programmes de formation particuliers. 

Partager sur