Projets

Centrale Southcentral

Le projet de centrale Southcentral, qui se déroule à Anchorage, en Alaska, illustre à quel point les centrales performantes à cycle combiné au gaz naturel gagnent en importance dans le secteur de la production d’électricité aux États-Unis. En juillet 2010, Chugach Electric Association Inc., le plus grand fournisseur d’électricité en Alaska, et Municipal Light & Power ont octroyé à SNC-Lavalin un contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction dans le cadre de ce projet.

Le gaz naturel est le principal combustible utilisé dans la production d’électricité au centre-sud de l’Alaska, et sa rareté préoccupe grandement les producteurs d’électricité, particulièrement pendant les sombres mois d’hiver. La technologie de pointe de la nouvelle centrale permet d’utiliser plus efficacement le gaz naturel et d’en éviter le gaspillage, ce qui lui a valu le titre de centrale la plus efficace en Alaska selon la revue Power Engineering.

Une technologie de pointe  

La centrale Southcentral est munie de trois turbines au gaz GE LM6000PF d’une puissance nominale de 48 MW chacune. Ces turbines, choisies pour leur efficacité et leur capacité à démarrer rapidement, peuvent atteindre leur pleine puissance en à peine 10 minutes. La centrale est aussi dotée de générateurs de vapeur à passage direct qui portent la capacité totale de la centrale à 200 MW. La technologie employée réduit de 25 % les émissions de dioxyde de carbone et de 95 % celles de monoxyde de carbone et d’oxyde de diazote.

Des économies supérieures aux prévisions 

SNC-Lavalin a terminé son contrat en mars 2013, cinq mois avant la date de mise en service prévue par le service public et bien en deçà du budget. D’ailleurs, la centrale a réalisé des économies supérieures aux prévisions pour la première année. Selon les estimations, la nouvelle centrale devait réduire de plus de 15 millions de dollars les frais de combustible. En novembre 2013, les économies atteignaient 21,7 millions de dollars.

Projets associés

Achèvement du projet géothermique Te Mihi

Asie-Pacifique , Nouvelle-Zélande Plus

Articles associés

Astoria II

4 septembre 2014
Plus

Partager sur