Projets

Petits navires de guerre et navires auxiliaires

SNC-Lavalin est le fournisseur de choix de la Marine royale canadienne dans le cadre de son programme de soutien en service.

À titre d’agent de conception pour environ 25 classes de navires, nous répondons à des appels de soutien dans une zone s’étendant de l’Arctique aux Caraïbes et d’Hawaï à l’Europe. Chaque année, nous traitons environ 14 000 bons de travail afin d’assurer le fonctionnement optimal de la flotte de petits navires de guerre et de navires auxiliaires de la Marine royale canadienne.

Notre équipe de spécialistes compte des concepteurs, des arpenteurs de navires, des gestionnaires de données techniques, des planificateurs d’entretien, des gestionnaires de navires et des directeurs de l’exploitation.

Des services de soutien aussi vastes que l’océan

Nous offrons un soutien pour une vaste gamme de navires et de systèmes, et notre expérience couvre tous les travaux, qu’il s’agisse de réparer la coque d’un navire ou d’installer une nouvelle salle des opérations à la fine pointe à bord d’un navire de défense côtière. Notre gamme complète de services comprend les nouvelles conceptions, les réparations, les pièces de rechange ainsi que l’installation d’équipement de défense télécommandé.

Un partenariat de longue date avec les Forces armées canadiennes

En 1992, le gouvernement du Canada nous a octroyé un premier contrat pour l’ingénierie, l’approvisionnement et la construction de 12 navires de défense côtière pour la Marine royale canadienne. Trois ans plus tard, SNC-Lavalin a remporté, dans le cadre d’un appel d’offres, un contrat d’entretien visant à offrir un soutien en service pour ces navires.

Après être parvenus à produire les navires de défense côtière dans les délais fixés et sans dépassement des coûts, nous avons remporté trois contrats subséquents de soutien en services pour l’entretien des petits navires de guerre et des navires auxiliaires. Un contrat obtenu en 2011 visait l’entretien des 12 navires de défense côtière, de 8 navires de classe ORCA, d’une flotte de 22 navires auxiliaires et du plus ancien navire de la Marine royale canadienne, le yacht-école à voile ORIOLE, construit en 1921.

En 2013, 15 navires ont été ajoutés au contrat, puis 18 autres en 2015, pour un total de 76 navires. Cela comprend sept navires auxiliaires de support de plongée, deux navires auxiliaires de support du Centre d’expérimentation et d’essais maritimes des Forces canadiennes, quatre navires auxiliaires et deux barges à liquides.

Projets associés

Résidence régionale du projet Surmont

Amérique du Nord , Canada Plus

Aménagement d’un hangar-atelier à la BFC de Trenton

Amérique du Nord , Canada , Ontario Plus

Partager sur