Projets

Poste extérieur en courant alternatif de Keewatinohk

Notre solide relation avec Manitoba Hydro, qui a commencé au début des années 1970, nous a valu l’un des plus importants contrats à prix forfaitaire d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (IAC) de son histoire. Le poste extérieur en courant alternatif de Keewatinohk, qui fait partie du projet Bipole III, permettra de fournir aux Manitobains un réseau de transport et de distribution d’électricité plus fiable. 

Juin 2014 a marqué un jalon important dans cette longue relation au cours de laquelle nous avons réalisé plus de 525 projets pour Manitoba Hydro. Le service public nous a choisis pour la conception, l’approvisionnement et la construction du poste extérieur en courant alternatif de 230 kV de Keewatinohk, qui fait partie du nouveau projet Bipole III de 1 400 kilomètres de la province. 

Nous mettrons aussi à profit notre vaste savoir-faire en matière de postes extérieurs pour les activités préalables à la mise en service et, possiblement, pour contribuer à la mise en service du poste extérieur, de même que pour former le personnel de Manitoba Hydro. 

Stabilisation du réseau électrique

Le nouveau projet Bipole III renforcera la fiabilité du réseau électrique en réduisant sa dépendance à un système existant en courant continu à haute tension. Ce système achemine l’électricité des centrales situées au nord sur la rivière Nelson vers les régions desservies par Manitoba Hydro plus au sud. La ligne de transport d’électricité Bipole III partira du poste de conversion de Keewatinohk au nord pour aboutir au poste de conversion de Riel, près de Winnipeg.

Notre contrat pour le poste de Keewatinohk, mot cri qui signifie « le nord », comprend la construction d’un poste extérieur à neuf baies avec tout l’équipement de mise à la terre, les barres omnibus, l’éclairage, les appareillages, la commande et protection de même que les bâtisses connexes. 

Notre connaissance du nord

Situé à 775 kilomètres au nord-est de Winnipeg et à 80 kilomètres au nord-est de Gillam, l’une des communautés les plus au nord du Manitoba, le poste extérieur est accessible par une route entretenue toute l’année. Étant donné son emplacement éloigné, notre longue expérience géotechnique dans des conditions de pergélisol a été un atout important pour la conception technique du projet.

Keewatinohk étant situé à 14 heures de Winnipeg en camion, la modularisation et la préfabrication hors chantier de certaines structures seront avantageuses pour le rapport coût-efficacité et le respect de l’échéancier. 

Ressources humaines locales

Une proportion importante de la main-d’œuvre affectée à la construction est tributaire des exigences de l’entente Burntwood/Nelson (BNA). Il s’agit d’une convention collective qui couvre la partie Keewatinohk du projet Bipole III. L’entente stipule les préférences et les procédures d’embauche. Une proportion importante de la main-d’œuvre sera donc certainement constituée de Manitobains locaux. De plus, l’Initiative de développement des ressources locales (IDCLMC) de SNC-Lavalin comprend des efforts visant à optimiser la valeur du contrat au Manitoba en achetant le plus possible de biens et de services dans la province.

Travaux en bonne voie 

Nous collaborons toujours étroitement avec Manitoba Hydro et le projet avance bien. L’ingénierie est réalisée à plus de 60 %, et l’approvisionnement, à plus de 50 %. Les travaux préparatoires ont débuté en 2013, des camions remplis de matériaux de construction ont commencé à arriver quotidiennement sur le chantier en novembre 2015 et le programme de battage de pieux a débuté à la date prévue. 

Le poste extérieur de Keewatinohk est censé être près d’être achevé au milieu de 2017. La date de mise en service de l’ensemble du projet Bipole III est planifiée pour l’été 2018.

Réalisations en matière de développement durable :
  • Le poste extérieur en courant alternatif de 230 kV à l’intérieur du poste de conversion de Keewatinohk permettra d’améliorer la fiabilité générale du réseau électrique de Manitoba Hydro.
  • Notre projet aura aussi des retombées positives sur l’économie du nord du Manitoba, et ce par la création d’emplois.

Partager sur