Projets

Mine aurifère Éléonore

Nous avons mis sur pied un plan d’intégration des Cris afin de former les communautés autochtones voisines au démarrage et à la mise en service du projet de la mine Éléonore, ainsi qu’à l’exploitation de l’usine de traitement et des installations de surface.

En octobre 2012, SNC-Lavalin s’est vu confier par Les Mines Opinaca ltée le mandat de fournir des services de gestion de projet et d’IAGC au projet d’exploitation et de traitement du minerai de la mine aurifère Éléonore dans la région de la baie James, dans le nord-est du Québec, au Canada. Une fois les travaux terminés, l’usine pourra traiter 7 000 tonnes de minerai par jour.

Le mandat confié à SNC-Lavalin englobe les travaux d’ingénierie et de conception de l’usine de traitement du minerai, les infrastructures connexes, les installations de gestion des résidus miniers, un camp permanent, des installations et des bâtiments d’exploitation et une usine de traitement des eaux industrielles.

Formation en cours d’emploi des travailleurs locaux

Comme la mine Éléonore est située près de la communauté crie Wemindji, nous voulions nous assurer de faire profiter la main-d’œuvre locale des retombées du projet. Dans le cadre de notre programme de formation des opérateurs de la mine, nous avons mis sur pied un plan d’intégration des Cris afin de donner aux travailleurs autochtones locaux une formation technique et un encadrement professionnel. Nous avons aussi mis en place un mécanisme pour intégrer les commentaires et répondre aux attentes des principaux intervenants autochtones. Le plan a reçu un financement des gouvernements provincial et cri.

 Réalisations en matière de développement durable :
  • Nous offrons de la formation technique aux travailleurs autochtones pour qu’ils puissent profiter des emplois créés par le projet de mine.
  • Grâce à notre plan d’intégration, nous nous assurons que les voix des communautés cris sont entendues et prises en compte.

Partager sur