Projets

Installations maritimes pour l'expansion de la phase I du projet Cerrejón P40

Dans le cadre d'une coentreprise, SNC-Lavalin a fourni des services complets d'ingénierie, d’approvisionnement et de construction pour les installations maritimes du projet d'expansion de la phase I de la mine Cerrejón P40 en Colombie, une des plus grandes mines de charbon à ciel ouvert au monde.

La principale composante du projet est un quai en eau profonde pour les navires du type capesize. En plus de cela, le chenal d'approche et de navigation a été élargi et approfondi pour faciliter le fonctionnement simultané des deux postes à quai. Les opérations de dragage associées incluaient l'enlèvement d'environ 3 millions de m³ de sables et une quantité nominale de roche de couverture.

Le projet comprenait des défis reliés à des conditions météorologiques difficiles, avec des vents forts quotidiens, qui nécessitaient beaucoup de travail de prémontage. Les vents affectaient aussi le contrôle de la qualité du soudage sur place, entraînant des niveaux plus élevés de vérification lors des inspections.

Partenaires de votre succès

Grâce à notre expérience de travail dans des milieux difficiles, SNC-Lavalin a défini des paramètres océanographiques de conception dans la région incluant les conditions de houle et d'ouragans, et a identifié les effets du changement climatique sur ces éléments. En plus de développer de fortes relations avec notre client, Carbones de Cerrejón, nos experts ont travaillé en étroite collaboration avec eux pendant la phase de conception afin d'intégrer les effets prévus de l'augmentation du niveau de la mer et du changement climatique pendant la durée de vie de l'installation. Nous avons également résolu les problèmes de turbidité et de transport des sédiments pendant la construction, limitant ainsi les effets négatifs sur l'environnement.

Cerrejón existe depuis environ 25 ans et contribue à plus de 40 % des exportations de charbon de la Colombie. Le projet d'expansion de la phase I de P40 est la première phase d'une expansion qui verra la production et l'exportation de charbon augmenter d'environ 25 à 30 millions de tonnes par année à 60 millions, doublant ainsi la capacité de la mine et du port.

Partager sur