Projets

Systèmes de manutention des bagages à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau à Montréal

Avec une capacité de 3800 bagages par heure, notre système de manutention des bagages contribue à assurer le flux de passagers et de marchandises dans l’un des aéroports les plus achalandés au Canada. 

Au fil des ans, Aéroports de Montréal nous a octroyé de nombreux mandats visant à améliorer, à moderniser ou à développer les systèmes de manutention des bagages à l’aéroport international Montréal-Trudeau. La confiance constante qu’on nous accorde témoigne de notre capacité à concevoir et à gérer des projets complexes en matière de systèmes de manutention des bagages, et surtout à prioriser les opérations aéroportuaires. Voici deux de nos projets les plus importants. 

Système de détection d’explosifs pour l’aérogare des vols intérieurs et internationaux

Ce mandat visait à remplacer, au cœur des opérations aéroportuaires, le système de détection d’explosif (EDS) de la salle à bagages existante.  

Note équipe a conçu un nouveau système automatisé de traitement des bagages, incluant un EDS à 3 niveaux, l’acheminement des bagages en provenance des comptoirs d’enregistrement existants et la distribution des bagages vers les trieurs pour le secteur des départs domestiques et international. 

Afin de maintenir les opérations aéroportuaires, le projet a été planifié en 21 phases échelonnées sur deux ans. 

Le système de manutention des bagages final compte 5 km de convoyeurs, couvrant 40 000 mètres carrés, comptant 140 comptoirs d’enregistrement , une trieuse à plateaux basculants comptant 212 plateaux et 6 tomographes à haut débit. Plusieurs nouvelles technologies et philosophies de contrôle ont été introduites dans le système.

Nous étions responsables de l’étude conceptuelle, des spécifications mécaniques et du contrôle, de la planification du système de manutention des bagages, des dessins et des schémas, de l’estimation des coûts, de la supervision de l’installation complète et du contrôle de la qualité des fonctionnalités. Nous étions aussi chargés de superviser l’automatisation du système, sa programmation ainsi que l’intégration de l’interface homme-machine. 

Le principal défi de ce projet consistait à mettre en œuvre un projet d’une grande ampleur, toute en réduisant les impacts sur les opérations de l’aérogare. Afin de limiter les répercussions sur les activités de l’aéroport, nous avons travaillé en étroite collaboration avec les autorités aéroportuaires pour produire un plan détaillé d’échelonnement des travaux. 

Système de manutention des bagages pour un nouveau terminal de départs transfrontaliers à destination des États-Unis

Lorsqu’un nouveau terminal a été ajouté à l’aéroport pour les départs vers les États-Unis, un tout nouveau système de manutention des bagages à la fine pointe s’est avéré nécessaire. Nous avons conçu et mis en œuvre le premier processus au monde de contrôle préalable des bagages entièrement automatisé doté d’un système de rappel des bagages fondé sur la technologie de chariots avec code de destination (105 chariots), de 10 unités de transport vertical, d’un entrepôt de bagages comptant 467 espaces individuels (rappel de bagage individuel) et d’un système complet de suivi des bagages et des passagers au moyen des systèmes BIWIS (systèmes d’identification par prises de poids et de photos des bagages).

Sur ce projet, notre rôle consistait à concevoir les installations techniques, électriques et informatiques et l’automatisation, ainsi qu’à assurer la gestion de projet et la supervision de la construction. Nous avons également offert un soutien technique pour le système de rappel automatisé au cours des premiers mois d’exploitation. Pour assurer le respect des exigences en matière de sécurité, nous avons régulièrement consulté les organismes gouvernementaux canadiens et américains, dont l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien et la « United States Customs and Border Protection ». 

Grâce à notre solution pour l’aérogare de départs transfrontaliers à destination des États-Unis, nous avons remporté en 2010 le prix Léonard de l’Association des firmes de génie-conseil – Québec dans la catégorie Infrastructures de transport.