Articles

Canada Line

4 septembre 2014 Amérique du Nord , Canada , Colombie-Britannique
Deux grandes premières

En 2005, SNC-Lavalin s’est vu octroyer un contrat de financement partiel, de conception, de construction, d’exploitation et d’entretien de la Canada Line, ligne de transport léger sur rail (TLR) de 19,5 kilomètres qui constitue l’un des plus grands projets d’infrastructures jamais entrepris en Colombie-Britannique. La ligne de TLR est le premier projet de métro d’envergure au pays à être réalisé en partenariat public-privé (PPP). Elle a également établi la première liaison de transport collectif rapide au Canada entre le cœur d’une grande ville et un aéroport international.

Échéance devancée et budget respecté

L’approche intégrée de SNC-Lavalin en gestion du cycle de vie complet d’un projet a favorisé la communication et la collaboration entre le bailleur de fonds, le concepteur, le constructeur et l’équipe de l’exploitation et de l’entretien. En tout, plus de 400 contrats de conception, d’approvisionnement et de construction ont été gérés et coordonnés efficacement de cette manière. Grâce à cette approche intégrée, SNC-Lavalin a pu respecter un calendrier de projet serré de 51 mois, et les travaux ont été achevés quelque 110 jours avant l’échéance.

Une solution durable pour une province écologique

En service depuis 2009, la ligne de TLR de 19,5 km qu’empruntent des millions de visiteurs et de résidants chaque année réduit le temps de déplacement et mène à destination les touristes et les voyageurs d’affaires rapidement et sans encombre. Son succès tient à sa capacité de transport additionnelle (équivalant à celle de 10 voies de circulation routière) dans un couloir densément peuplé, très urbanisé et achalandé. Non seulement la ligne contribue-t-elle grandement à alléger la circulation urbaine, sans compter tous les effets positifs sur l’économie qui s’ensuivent, mais elle libère les routes de milliers d’automobiles et élimine ainsi 16 800 tonnes de gaz à effet de serre par année.

Chaque jour, d’autres s’ajoutent aux 120 000 clients satisfaits

Aujourd’hui, la Canada Line compte une fréquentation moyenne de 120 000 passagers en semaine, surpassant ainsi les prévisions de fréquentation originales pour cette période. SNC-Lavalin prend en charge l’exploitation et l’entretien quotidiens de tous les biens corporels se rattachant à la ligne, y compris les tunnels, les trains, les voies ferrées et le centre d’exploitation et d’entretien. La Canada Line atteint un taux de disponibilité moyen de 99,8 % et un taux de satisfaction de la clientèle de 84 % qui ne cesse de croître.

Partager sur