Articles

Blogue – Renforcement de la sécurité des installations pétrolières et gazières dans un marché instable

12 octobre 2015

Il est courant que des installations pétrolières et gazières soient situées dans des régions du monde à la fois éloignées et névralgiques sur le plan géopolitique où les infrastructures sont mal protégées. Ces installations peuvent être habitées ou non, mais ont toujours une valeur stratégique pour le propriétaire des actifs et le risque de sabotage ou d'attaque est toujours présent. Récemment, un client a confié à notre équipe des télécommunications la tâche de concevoir une solution pour réduire ou prévenir ce genre de risque dans un vaste champ gazier.

Le principal défi posé par ce client était que la zone en question comprenait des centaines de têtes de puits, des pipelines en surface et de nombreuses autres installations non habitées, notamment des stations d'injection d'eau, et toutes n'étaient aucunement ou que peu protégées avant que le client nous consulte.

Notre excellente équipe des télécommunications a soigneusement analysé les exigences du client et a examiné un certain nombre de technologies afin de choisir la meilleure solution pour réduire le risque d'intrusion ou d'attaque. Le défi était de taille, puisque la zone en question couvre 1 300 km2.

À Gastech 2015, j'aurai le plaisir d'effectuer une présentation technique sur les options étudiées par notre équipe pour répondre à trois exigences : détecter les menaces potentielles, en évaluer le niveau et prendre les mesures appropriées. Ces objectifs étaient d'autant plus difficiles à atteindre que le terrain à surveiller comportait des caractéristiques très ressemblantes sur 360°.

Ma présentation aura lieu le vendredi 30 octobre à 10 h 30 au CoTE Theatre B. Pour obtenir plus de renseignements sur l'événement, ou pour lire le résumé de ma présentation, visitez le site snclavalin.com/gastech2015

Je présenterai cette étude technique au nom de Albert Aspden, ingénieur chef (Télécommunications) SNC-Lavalin, qui sera présentera à ADIPEC en novembre prochain à Abu Dhabi.

blog-peter-flynn-portrait-thumb
Peter Flynn

directeur, Développement mondial des affaires, Télécommunications et électronique, Pétrole et Gaz

Biographie :
Peter s'est joint à SNC-Lavalin en 2014 dans le cadre de l'acquisition de Kentz. Il travaillait chez Kentz depuis 2003 et possédait 24 années d'expérience en télécommunications. En 2011, il s'est installé au Qatar où il a été nommé directeur, Offre de services en télécommunications du Groupe (Kentz) dans un contexte où la croissance des besoins requérait cette spécialisation dans l'industrie pétrolière et gazière. Son expérience en systèmes de RF et de sécurité, en navigation maritime, en systèmes d'aide à l'accostage ainsi qu'en systèmes de TI et de téléphonie en a fait une personne-ressource clé pour la plupart des projets de télécommunications importants réalisés dans l'ensemble du groupe ces dernières années (le projet Gorgon exploité par Chevron, LNG d'Ichthys en Australie, Pearl GTL au Qatar ainsi que d'autres initiatives d'envergure au Qatar et en Arabie saoudite). Peter est titulaire d'un baccalauréat en génie électronique de la Dublin City University, en Irlande, et a obtenu le MBA Engineering Business Managers de la Manchester Business School au Royaume-Uni.

Partager sur