Articles

Un lien puissant

14 février 2015 Amérique du Nord , Canada , Manitoba

Entrevue avec Robert Cuthbertson-Black
Vice-président, exploitation, Manitoba, Transport et distribution d’électricité, Énergie

Spectrum 23 02 Power Interview Portrait Banner

C’est au début des années 1970 que SNC-Lavalin a amorcé sa collaboration avec Manitoba Hydro pour la conception d’une ligne de transport en courant continu à haute tension (CCHT). À l’époque, cette ligne de transport – qui s’étend de la rivière Nelson jusqu’à Winnipeg – était la plus importante au monde. Quarante ans et 525 projets plus tard, le partenariat continue de prospérer. En juillet dernier, Manitoba Hydro a octroyé à SNC-Lavalin un contrat visant la conception et la construction du poste extérieur à courant alternatif (CA) de 230 kV de la station Keewatinoow, à 775 kilomètres au nord-est de Winnipeg. Le projet acheminera, au moyen de la future ligne de transport CCHT Bipole III de 1?400 kilomètres, l’électricité des centrales de la rivière Nelson au nord vers les régions desservies par Manitoba Hydro plus au sud. Ce contrat d’IAC à prix forfaitaire est le plus important jamais accordé par Manitoba Hydro.

Spectrum s’est entretenu avec Robert Cuthbertson-Black, vice-président, Exploitation, Manitoba, Transport et distribution d’électricité, Énergie, pour discuter du contrat, de son rôle et des répercussions du projet sur la communauté.

«Les communautés bénéficieront des retombées des projets de Manitoba Hydro (emplois directs et autres avantages secondaires).»

Spectrum (S) : Ce numéro de Spectrum porte sur la relation client. Parlez-nous un peu de la relation avec Manitoba Hydro?

Robert Cuthbertson-Black (RCB) : Nous entretenons une relation de longue date avec Manitoba Hydro; en effet, le premier projet pour la première ligne de transport CCHT remonte au début des années 1970. SNC-Lavalin a travaillé sur de nombreux projets avec cette entreprise au fil des ans, mais c’est dans la dernière décennie que notre relation s’est vraiment consolidée. Manitoba Hydro a toujours accordé beaucoup d’importance à la présence locale et depuis que nous avons ouvert un bureau au Manitoba il y a environ 12 ans, le travail avec cette entreprise continue d’augmenter. Nous avons réalisé jusqu’à maintenant 525 projets de toutes tailles pour Manitoba Hydro; les travaux ont été exécutés par divers bureaux de SNC-Lavalin et la majorité des petits projets ont été pris en charge par notre bureau de Winnipeg. Ce récent mandat est notre plus grande réalisation avec Manitoba Hydro.

S : Pourquoi pensez-vous que SNC-Lavalin a obtenu ce contrat?

RCB : Nous avons déployé beaucoup d’efforts pour expliquer le déroulement du projet, en nous assurant de bien comprendre les complexités et les difficultés potentielles associées au travail en région éloignée avec certaines contraintes de main-d’œuvre. Nous avons présenté clairement nos plans, y compris notre stratégie de main-d’œuvre, notre échéancier et notre plan d’exécution. Cet aspect de notre offre était impeccable et le client était très satisfait.

Autre élément clé?: nous avons fait intervenir tôt dans le processus notre équipe de projet qui a participé à la préparation de l’offre et aux entretiens, ce qui s’est avéré une étape importante du processus d’évaluation pour Manitoba Hydro. Ils ont pu constater l’engagement manifeste de l’équipe à l’égard de l’offre et son excellente compréhension du projet avant même l’obtention du contrat.

Notre réputation en matière de qualité et de responsabilisation a aussi été un facteur déterminant. Manitoba Hydro connaissait déjà bon nombre des membres de notre équipe de projet, le personnel d’ingénierie et nos compétences.

S : Quel rôle avez-vous joué dans l’obtention du contrat en cours?

Spectrum 23 02 Power Interview Thumb

RCB : J’ai servi d’intermédiaire auprès du client et j’ai participé aux rencontres et aux entretiens. J’ai fourni à l’équipe de l’offre de services à Toronto, dirigée par Craig Prewett, directeur régional, Ontario, mes commentaires et mes points de vue sur nos relations avec Manitoba Hydro et sur l’information que SNC-Lavalin devrait présenter dans sa soumission.

S : En quoi ce projet profitera-t-il à la communauté locale?

RCB : Dans les années 1960, Manitoba Hydro, ses entrepreneurs et les syndicats ont établi une convention collective de projet appelée l’entente Burnwood-Nelson, stipulant que les communautés bénéficieront des retombées des projets de Manitoba Hydro (emplois directs et autres avantages secondaires) et fournissant une structure d’embauche et de formation pour les membres des Premières nations et les résidents du Nord. Par conséquent, les communautés sont très au fait de notre approche qui fournit aux entrepreneurs un cadre complet afin d’orienter leur travail pour les projets de Manitoba Hydro dans le Nord. Il est important que les entrepreneurs comprennent les mécanismes et les processus inhérents à cette entente. Nous avons donc fait tout en notre pouvoir pour bien comprendre l’entente et pour en tenir compte dans notre offre de services. 

Partager sur