Articles

Un tunnel vers la réussite

4 septembre 2017

Le plus récent élément du système de train léger sur rail SkyTrain de Vancouver est maintenant en marche, les services aux passagers ayant été lancés en décembre dernier. Avant que cela ne puisse devenir réalité, SNC-Lavalin et ses partenaires pour le projet ont dû mettre rudement à l’épreuve leurs capacités de résolution de problème. 

Des pilots, des dalots en béton de 4 000 tonnes, des vérins hydrauliques et des rails de réaction : voilà une liste bien hétéroclite. Pourtant, tous ces objets et bien d’autres encore ont joué un rôle important dans la construction de la plus récente addition au système de transport de passagers SkyTrain à Vancouver : la ligne de prolongement Evergreen, d’une longueur de 11 km, mise en service au début décembre 2016.

Kevin Vokey, directeur, Systèmes de voies ferrées à SNC-Lavalin pour l’Ouest canadien, nous confie : « Ce projet est le résultat d’un grand dévouement pour la qualité. Chaque fois que j’avais la chance de mener des visites de chantier ou des présentations d’ingénierie, les gens étaient très fiers de montrer ce qu’ils avaient construit, signalant les difficultés rencontrées et les solutions trouvées pour les surmonter. »

SNC-Lavalin travaille depuis longtemps sur des projets SkyTrain dans la région de Vancouver, et notre personnel a contribué à de nombreux aspects du système de train léger sur rail depuis ses débuts. Les lignes Expo, Millennium et Canada figurent parmi ces projets.

Du début à la fin

tunnelling-their-way-to-success-inside-train-station-thumb

Les ingénieurs qui étaient présents au début du projet sont restés jusqu’à la fin, a expliqué Kevin tout en ajoutant : « Les personnes impliquées dans la conception ont aussi participé à la phase de construction et, par la suite, aux essais et à la mise en service.

Les employés qui ont préparé les dessins sur papier au tout début de la phase de conception sont les mêmes qui ont vérifié les tolérances de la ligne à la toute fin. »

La construction de la ligne Evergreen a présenté aux partenaires du projet d’importants défis techniques, mais le jeu en aura valu la chandelle. Non seulement s’attend-on à ce que la nouvelle ligne serve 50 000 usagers par jour au cours de sa première année de service, elle devrait également représenter 40 000 voyages en voiture évités d’ici à 2021.

De nombreux obstacles ont été surmontés en cours de route, y compris lors de la construction du tunnel, pour lequel on a opté pour un seul trou de dix mètres de diamètre plutôt que pour l’option traditionnelle des deux tunnels de six mètres.

Les équipes ont réalisé un travail si minutieux avec les tolérances qu’elles ont pu créer une seule section de base plutôt que deux, avec un muret séparateur au centre entre les deux voies. Ce niveau de précision a permis de réduire le temps de construction pour les travaux d’aménagement.

Afin de faciliter les essais et la mise en service, un train a dû être remorqué à travers le tunnel sur une pente ascendante de six degrés avant que les lignes d’alimentation électrique puissent être ouvertes. Cette manoeuvre a fait l’objet d’une planification poussée, la sécurité demeurant toujours une considération clé.

En outre, pour améliorer le terrain sur une section de rails d’un kilomètre à Port Moody, SNC-Lavalin et Tetra Tech ont installé des pilots non traités sous le niveau des eaux souterraines permanentes.

Grâce à un véritable bataillon de vérins hydrauliques, les équipes de construction d’Evergreen ont également poussé un dalot en béton de 4 000 tonnes sous l’autoroute Barnet, qui a été temporairement fermée pendant une longue fin de semaine à l’automne 2013.

tunnelling-their-way-to-success-inside-workers-thumb

Grâce à un véritable bataillon de vérins hydrauliques, les équipes de construction d’Evergreen ont également poussé un dalot en béton de 4 000 tonnes sous l’autoroute Barnet, qui a été temporairement fermée pendant une longue fin de semaine à l’automne 2013. Le dalot de 15 mètres de large est intégré à la plateforme et à la voie de guidage de la gare Inlet Centre.

Les ingénieurs de SNC-Lavalin ont effectué un retour aux sources pour bien comprendre le fonctionnement des rails de réaction, qui se servent d’un moteur linéaire à induction pour pousser les voitures le long des voies. Une section des rails a été décortiquée dans les locaux de l’entreprise pour que l’équipe puisse élaborer les nouvelles spécifications techniques et faire l’achat de nouveaux rails équivalents.

Les gens étaient très fiers de montrer ce qu’ils avaient construit, signalant les difficultés rencontrées et les solutions trouvées pour les surmonter

Kevin Vokey

Director, Track Systems

Esprit communautaire

Tout juste avant l’inauguration publique, SNC-Lavalin a été le commanditaire principal de l’événement « Ride the Evergreen extension ». Les participants ont été invités à monter à bord des trains et à descendre aux stations où des oeuvres de bienfaisance avaient organisé des activités. Environ 70 000 dollars américains ont été collectés pour la Douglas College Foundation, la Eagle Ridge Hospital Foundation et le YMCA local.

Compagnons de route

SNC-Lavalin a été accompagnée au long du projet Evergreen par les partenaires de coentreprise et sous-traitants clés suivants :

Graham Building Services; PCL Construction Westcoast; Rizzani de Eccher; SELI; International Bridge Technologies; McMillen Jacobs Associates; MMM Group Canada (WSP Canada); et Tetra Tech EBA.

Partager sur