Articles

Blogue de Sandy : Un avenir prometteur pour la technologie CANDU en Chine

23 septembre 2016

sandy-blog-bright-future-candu-china-thumb

Hier, j’ai eu le privilège de signer l’accord de principe d’une coentreprise. Cette nouvelle entreprise, dont l’enregistrement est prévu au milieu de 2017, sera responsable de la conception, de la construction et de la mise en marché de notre réacteur CANDU à cycles de combustible avancé (AFCRMC) en Chine et à l’échelle internationale. Ce nouveau partenariat pourrait fournir une énergie nucléaire propre et abordable à des millions de personnes.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et le premier ministre chinois, Li Keqiang, ont assisté à la signature sur la Colline parlementaire à Ottawa, au Canada. Leur présence témoigne de l’intérêt qu’ils portent à notre expertise et à la technologie nucléaire CANDU. Chaque nouveau AFCRMC construit en Chine contribuerait à l’engagement pris par le Canada et la Chine à la COP21  d’augmenter l’accessibilité, l’efficacité et l’abordabilité d’une énergie nucléaire propre.

Notre technologie AFCRMC est sur le point de jouer un rôle important dans la résolution de la question des changements climatiques dans le monde. Le combustible utilisé par quatre réacteurs à eau légère peut être réutilisé dans un seul AFCRMC et fournir assez d’électricité pour alimenter quatre millions de foyers chinois supplémentaires. Lorsqu’il est utilisé en remplacement du charbon, ce réacteur évite l’émission de six millions de tonnes de CO2 par an. Cela équivaudrait à retirer des routes un million d’automobiles. 

Le Canada tirera aussi parti de cette nouvelle coentreprise. Chaque projet CANDU remet de l’argent dans les poches du gouvernement au moyen de redevances. L’effectif du centre de conception canadien qui sera formé après l’enregistrement de la coentreprise pourrait atteindre 300 personnes au plus fort de ses activités.

Cette annonce est le résultat de nombreuses années de travail de la part de nos talentueux ingénieurs en sciences nucléaires et membres des équipes du développement des affaires et des contrats. Je suis impatient de voir cette coentreprise officiellement enregistrée l’an prochain et d’assister aux progrès des travaux d’ingénierie sur le AFCRMC.

Sandy Taylor
Président, Énergie


De gauche à droite : Huagang Li, vice-président, Shanghai Electric, Qian Zhimin, président, China National Nuclear Corporation, Sandy Taylor, président, Énergie, SNC-Lavalin. 

Partager sur