Articles

Remise en état de la piste et des voies de circulation de l’aéroport international de Kelowna

19 décembre 2016 Amérique du Nord , Canada , Colombie-Britannique

En appliquant une technique éprouvée dans un tout nouveau contexte, nous avons créé une solution plus écologique pour le revêtement de la piste ayant permis au client d’économiser près de 50 % des coûts. 

L’aéroport international de Kelowna est l’aéroport à une seule piste le plus achalandé au Canada. Il s’agit d’une composante essentielle pour l’économie de la Colombie-Britannique, au Canada. Quand est venu le moment de refaire le revêtement de la piste et des voies de circulation, la Ville de Kelowna cherchait une solution économique qui ne nuirait pas aux activités quotidiennes de cette importante plaque tournante. 

En 2011, un premier appel d’offres public fondé sur un plan conçu par un autre consultant a entraîné des soumissions dépassant largement le budget et le projet a été annulé. Cependant, les besoins de l’aéroport sont devenus plus urgents au fil du temps. Il était évident qu’une approche novatrice était nécessaire pour rendre le projet possible.

Une approche créative de gestion de coûts

Comme les coûts étaient la principale préoccupation du client, nous avons examiné le plan existant et avons trouvé des manières de réduire les coûts globaux du projet. Notre solution révisée de plan et d’appel d’offres consistait à modifier la technique de revêtement de la piste afin d’adopter une méthode qui perturberait moins les activités. Nous avons également éliminé les dispositions sur les pénalités et les primes coûteuses au quotidien et à l’achèvement du projet et avons éliminé certains éléments non contigus du plan d’origine.

Au moment de préparer l’appel d’offres, nous avons divisé le projet d’origine en deux projets distincts : 1) le projet de revêtement de la piste et 2) les projets de remise en état et de reconstruction des trois voies de circulation. En réduisant l’envergure, nous avons considérablement limité les risques pour l’entrepreneur auparavant associés au projet de revêtement de la piste ainsi que les possibilités de pénalités financières élevées, ce qui a aussi contribué à réduire les coûts globaux des projets. 

En fin de compte, notre solution de plan et d’appel d’offres nous a permis de réduire de moitié le coût de l’offre la plus basse reçue en 2011, et nous avons été sélectionné en 2012 pour le nouveau plan et le nouvel appel d’offres du projet, ainsi que pour gérer et superviser la construction. 

Une technique rentable et écologique

Nous avons décidé d’utiliser la technique de recyclage à chaud sur place pour le revêtement complet de la piste. Comme ce processus consiste à réutiliser l’ancien asphalte, tout en ajoutant une proportion beaucoup moins grande de nouvel asphalte mélangé à un produit régénérateur, la nécessité d’utiliser de nouveaux matériaux non renouvelables a été réduite d’environ 75 %. Cette méthode réduit non seulement les coûts en matériaux et en transport, mais elle constitue également une option beaucoup plus durable.

Le recyclage à chaud sur place n’avait jamais été utilisé pour produire le revêtement final et complet d’une piste, mais, en raison de notre expérience dans le cadre de projets côté piste antérieurs, nous étions convaincus que le produit final serait adéquat. En fin de compte, nous sommes parvenus à produire un profil longitudinal très uniforme et une bonne coupe transversale; les résultats des essais de contrôle de la qualité respectaient les spécifications relatives aux matériaux propres au projet; et les essais de frottement après la construction de la piste ont indiqué que le revêtement surpassait grandement le niveau de planification d’entretien fixé par Transports Canada. 

Respecter et surpasser tous les objectifs opérationnels

Pour refaire le revêtement de l’unique piste de l’aéroport, tous les travaux devaient être accomplis la nuit durant une courte période afin d’éviter de perturber les activités de l’aéroport. Même s’il s’agissait d’une contrainte importante, nous le savions à l’avance et avons pu planifier et gérer les travaux en conséquence. En fait, grâce à une planification et à des communications efficaces, aucun vol n’a été retardé durant l’ensemble du projet. À deux occasions, notre équipe a réagi rapidement pour permettre des atterrissages d’urgence à l’aéroport durant la nuit : l’un en appui à une opération de greffe d’organe et l’autre pour venir en aide à un aéronef qui avait été frappé par la foudre.

Finalement, les projets de remise en état de la piste et des voies de circulation ont été menés sans interruption, avant l’échéance prévue et bien en deçà du budget. 

Réalisations en matière de développement durable

  • En utilisant l’asphalte existant, la solution de recyclage à chaud sur place permet de réduire d’environ 75 % l’utilisation de nouveaux matériaux par rapport aux projets de revêtement traditionnels.
  • Aucune partie de l’asphalte existant de la piste n’a été retirée, jetée ou inutilisée.
  • En limitant l’utilisation de nouveaux matériaux, nous réduisons considérablement les besoins en transport et les émissions de carbone connexes.
  • Plusieurs sous-traitants locaux ont participé au projet, ce qui soutient les entreprises et l’économie de la région centrale intérieure de la Colombie-Britannique.