Projets

Centrale nucléaire de Gentilly-2

Fermé en 2012

Hydro-Québec possède et exploite le réacteur à eau lourde sous pression CANDU de la centrale Gentilly-2. Il a une capacité de production brute de 675 MWé. Gentilly-2 a été l’une des premières centrales CANDU 6 de série 700 MWé à être construite.

Sa construction a commencé en 1974 et elle a été mise en service en 1983.

L’énergie nucléaire produite par Gentilly 2 fournit environ 3 % de l’électricité du Québec, soit suffisamment pour répondre aux besoins d’environ 180 000 foyers et entreprises.

En plus de posséder l’une des premières centrales nucléaires CANDU 6, Hydro-Québec a été la première entreprise à adopter la technologie MACSTORMC qu’elle a utilisée dans cette centrale. La technologie MACSTOR (Modular Air-Cooled STORage) permet de stocker les déchets nucléaires dans une installation de stockage à sec au-dessus du niveau du sol. La première installation MACSTOR d’Hydro-Québec a été mise en place en 1995. Depuis, quatre autres unités de stockage ont été installées, et cinq autres sont prévues.

Au début des années 1980, il y a eu un déséquilibre important entre l’offre et la demande d’électricité, qui s’est aggravée en raison de la récession de 1981-1982. Afin de limiter les surplus d’électricité dans le réseau du Québec, la centrale nucléaire de Gentilly a fonctionné à 50 % seulement de sa capacité de production nominale pendant plusieurs années, jusqu’en 1987, au moment où elle a commencé à fonctionner à plein rendement.

Le réacteur de Gentilly-2 a été mis à l’arrêt de façon sécuritaire en décembre 2012.


Principales étapes du projet

Production brute Début de construction Criticité Exploitation commerciale Début du déchargement du combustible
675 MWé 1974 septembre 1982 octobre 1983 décembre 2012

Partager sur